438 979 6842
Sélectionner une page

Les fourmis du Québec

F.A.Q.

Voici quelques questions courantes sur les fourmis.

Let’s start

I - Comment attraper une reine ?

Tout d’abord, il faut savoir que chez les fourmis, il n’y a qu’une ou quelques fourmis (les reines) par fourmilière qui sont capables d’engendrer une descendance. La plupart des fourmis que vous pouvez voir dans la nature sont en fait des ouvrières.
Chaque année une colonie produit des sexués: mâles et femelles ailés. Entre avril et septembre se produisent les essaimages. C’est l’envol des sexués pour s’accoupler, autrement appelé le vol nuptial. C’est maintenant que le travail commence, après l’essaimage, il est très simple d’attraper une reine fécondée: il suffit juste de se baisser et on en trouve des dizaines. Capturez-en DELICATEMENT 2 ou 3 mais sûrement pas plus afin de ne pas déséquilibrer l’éco-système. En effet, sur la centaine de reines de l’essaimage, seules une dizaine (et encore !) parviendront à fonder leur colonie.

Une reine est donc une fourmi reproductrice qui peut vivre jusqu’à plusieurs dizaines d’années et qui ne se fait féconder qu’une seule fois dans sa vie, lors de l’essaimage. Elle pourra pondre plusieurs types fourmis : des princesses (futures reines une fois fécondées), des mâles (qui ne servent à rien dans la colonie et qui meurent peu de temps après les essaimages), et les ouvrières (des asexuées).

Les mâles et futures reines possèdent des ailes dès la naissance. Ces ailes leur seront utiles lors de l’envol nuptial qui n’a lieu qu’une seule fois dans leur vie. Les mâles mourront rapidement après s’être reproduis. Les reines maintenant fécondées vont alors atterrir et s’arracher les ailes avant de commencer à s’installer dans un coin sécurisant pour pondre leurs premiers œufs.

II - Comment reconnaître une reine?

La reine est généralement la représentante la plus imposante de son espèce. Mais il arrive que les reines soient juste un peu plus grande que les ouvrières et il est fréquent de les confondre. Ce n’est pas un cas particulier. Alors pour vous aider à identifier une fourmi comme étant une reine, voici d’autres signes distinctifs: le tthorax de la reine est beaucoup plus bombé que celui des ouvières ce qui lui donne une allure de « bossu ». On aperçooit à l’oeil nu des cicatrices ailaires (les cicatrices des ailes que la reine s’est arrachée) de part et d’autre du thorax. Voilà qui devrai vous permettre de ne pas vous tromper entre reines et ouvrières.